Produire des essaims / multiplier les colonies

Pour diviser une colonie, ce n'est pas très compliqué : il suffit d'avoir des ruches avec des cadres. Prenez donc des cadres et placer-les dans une ruche ou une ruchette ! La seule difficulté, c'est de réussir à choisir les bons cadres selon la méthode que vous souhaitez utiliser.

Avant de vous expliquer les différentes techniques, il y a déjà deux cas de figure à envisager avant la création de votre ou vos essaims artificiels : votre essaim va t'il devoir ou non élever une nouvelle reine ?

Je vous explique plus en détail ces deux cas de figure qui auront une influence directe sur les cadres à prendre lors de la création de vos essaims artificiels.

Cas 1 - J'ai déjà des reines (cellule royale, reine vierge ou reine fécondée)

Si vous avez déjà des reines, vos essaims artificiels n'auront pas besoin d'élever une nouvelle reine car vous allez leur en fournir une. Il n'est donc pas indispensable de fournir du couvain ouvert avec des œufs pour que les abeilles puissent en élever une. Selon le moment de la saison, vous pouvez réaliser les essaims avec un, deux ou trois cadres de couvain. Plus nous sommes tard dans la saison, plus il faudra des cadres de couvain.

L'utilisation de la reine a de nombreux avantages :

  • Gain de temps : Dans une saison qui se joue en quelques mois, l'introduction d'une cellule royale ou d'une reine vierge peut vous faire gagner deux semaines (= temps de développement) et un mois pour une reine fécondée (= temps de développement + vol de fécondation + début de la ponte)

  • Amélioration de la génétique de votre rucher : En sélectionnant vos reines, en les achetant ou en les élevant sur vos meilleures ruches, vous allez pouvoir améliorer vos colonies sur des critères qui vous tiennent à cœur (douceur, tenue aux cadres, production de miel…)

  • Moins de manipulation : Le fait d’introduire des reines permet de limiter nos interventions sur nos essaims artificiels. Selon les cas, vous n'êtes pas obligés d’aller vérifier la naissance des reines, de contrôler les fécondations…

Vous souhaitez acheter des cellules royales, des reines vierges, des reines fécondées, n’hésitez pas à contacter un éleveur présent à côté de chez vous en cliquant sur le lien ci-dessous:

Cas 2 - Je n'ai pas de reines

Si vous n'avez pas de reines, ce sont les abeilles de votre essaim artificiel qui vont devoir élever une nouvelle reine. Pour cela, il faudra créer un essaim artificiel avec :

  • de très jeunes larves pour que les abeilles puissent élever une reine -> Prendre au moins un cadre avec du couvain ouvert (oeufs + larves)

  • des réserves (miel + pollen) pour que les nourrices puissent produire de la gelée royale de qualité et en quantité -> Prendre au moins un cadre de miel et un cadre de pollen.

  • de nombreuses nourrices pour produire et nourrir, avec de la gelée royale, les larves des futures reines -> Prendre des cadres avec de jeunes abeilles âgées entre 3 et 15 jours (=période où les ouvrières sont considérées comme nourrices) pour qu'elles puissent fournir de la gelée royale. Si vous avez un doute sur la quantité d'abeilles, n'hésitez pas à secouer dans la ruchette les abeilles présentes sur un ou deux cadres de couvain ouvert.

Avant de réaliser ces essaims artificiels, vérifiez bien qu'il y ait déjà des mâles depuis au moins 15 jours dans les ruches de votre rucher. Ils sont indispensables pour la fécondation des reines vierges. Ils doivent être présents en nombre pour que les fécondations soient de bonne qualité.

Quelques jours après la réalisation de votre essaim artificiel, il est possible, en prenant de grandes précautions, de vérifier la présence de cellules royales. S'il y en a trop, vous pourrez en supprimer quelques-unes ou en prélever pour faire d'autres EA.

 

Maintenant que vous avez la théorie, voici quelques techniques que vous pouvez utiliser en fonction :

- du nombre d’essaims que vous souhaitez créer

- de la présense ou l'absence de marquage chez la reine.

 

Partie 1 - Je ne souhaite créer qu’un seul essaim

  • Votre reine est marquée

Si la reine de votre ruche est marquée, vous pouvez l’isoler dans une pince à reine et réaliser votre essaim artificiel en prenant un, deux, trois ou quatre cadres de couvain avec un ou des cadres de provisions (miel ou pollen). Pour savoir quels cadres de couvain prendre dans votre ruche, relisez les cas 1 et 2 ci-dessus. Pour le nombre de cadres à prendre, il faut savoir que plus on est tard dans la saison, plus il faut prendre de cadres de couvain.

  • Votre reine n'est pas marquée

Si votre reine n'est pas marquée, vous n'allez pas pouvoir l'isoler lors de la formation de votre essaim artificiel.

La première possibilité est d'utiliser une grille à reine comme filtre si vous souhaitez laisser la reine dans la ruche pour ne pas trop l'affaiblir et ne créer qu’un seul essaim. Dans cette technique, vous allez donc d'abord sélectionner les cadres sans les abeilles. Pour cela, vous pouvez les secouer ou les balayer au-dessus de la ruche.

  1. Placez dans une ruche ou dans une ruchette deux cadres de couvain ouvert et/ou fermé (selon le cas 1 ou 2), un cadre de miel et un cadre avec du pollen. 

  2. Superposez cette ruche ou cette ruchette au-dessus de la ruche "mère" avec entre les deux une grille à reine. Si vous avez une ruchette, pensez à placer une petite planche pour fermer le dessus de la ruche. 

  3. Le lendemain, une partie des abeilles seront montées dans la ruchette pour s'occuper du couvain : il n'y aura donc pas de reine dans cette partie. S'il n'y a pas assez d'abeilles, vous pouvez enfumer le bas et tapoter le corps de la ruche pour faire monter des abeilles.

  4. Il ne vous reste plus qu'à reprendre votre ruchette, lui ajouter un fond et à la déplacer l'essaim artificiel à plus de 3 km.

La seconde possibilité est de créer un essaimage en utilisant la technique de l’essaim par tapotement. Cette fois-ci, vous allez faire monter la reine déjà présente dans la ruche dans un élément que vous allez avoir placé au-dessus de la ruche. Vous pouvez retrouver les détails de cette technique dans le lien suivant :

Tuto: Comment faire un essaim par tapotement ? En cours de réalisation

Partie 2 - Je souhaite créer plusieurs essaims

Si vous souhaitez réaliser plusieurs essaims artificiels avec votre colonie, vous pouvez la diviser selon le nombre d'essaims artificiels que vous souhaitez réaliser. C'est la technique dite de l’éventail. Ici, il faut répartir équitablement l’ensemble des cadres de couvain et de réserves de la ruche dans les différentes ruchettes. Puis, placez les ruchettes à l’emplacement de la ruche initiale. Par exemple, si votre ruche contient 8 cadres de couvain, vous pouvez réaliser 4 essaims artificiels avec 2 cadres de couvain. Le fait de les laisser sur place va permettre aux butineuses de se répartir dans les différentes ruchettes.

Commentaire de Samuel Billard du Rucher du Chefresne :

Si vous avez des abeilles agressives, il faut éviter d'employer cette méthode car l'acceptation en cas d'introduction de nouvelles reines sera très compliquée. Les butineuses sont les abeilles les moins sociables, mieux vaut effectuer un déplacement des essaims artificiels sur le rucher afin qu’elles regagnent la colonie souche (dans ce cas il faut "charger" un peu plus les divisions car elles vont se dépeupler légèrement dans les 24h)

Si votre reine n’est pas marquée et que vous souhaitez savoir où elle se situe avant d’y introduire une reine, attendez quelques jours et vérifiez quel essaim n’a pas fait de cellules royales, vous savez où est votre reine ;-)