Que se passe-t-il dans la ruche lors de la période d'essaimage ?



La période d’essaimage est une période critique pour l’apiculteur. En effet, les colonies les plus fortes risquent d’essaimer, c'est-à-dire se diviser, pour former une nouvelle colonie. Néanmoins, c’est un phénomène tout à fait naturel qui prouve que votre colonie est en bonne santé. Lors de ce processus, la vieille reine va quitter la ruche avec la moitié des jeunes ouvrières gorgées de miel et se poser dans un premier temps en grappe à proximité de la ruche : on parle d’un essaimage primaire.



Une fois que les éclaireuses auront trouvé un lieu propice pour cet essaim, elles reviendront chercher le gros de la troupe et s’envoleront vers ce lieu pour y fonder une nouvelle colonie. 

Après quelques jours dans la ruche “mère”, de nouvelles reines naîtront à partir des cellules royales qui auront été édifiées par les ouvrières et pondues par la vieille reine. Dans le meilleur des cas, une des reines fraîchement née va tuer les autres reines présentes dans les cellules royales ou se battre jusqu’à la mort pour qu’il ne reste plus qu’une seule reine dans la ruche. La dernière survivante devra ensuite effectuer un ou plusieurs vols de fécondation pour remplir sa spermathèque de sperme. Ce dernier peut provenir d’une quinzaine de mâles différents, des faux-bourdons, et restera viable jusqu’à la mort de la reine. De retour à la ruche, sa ponte pourra débuter et l'activité normale de la colonie pourra reprendre son cours.

Néanmoins, cela ne se passe pas toujours comme ainsi. Il peut arriver que deux reines naissent à peu près en même temps et que l’une d’entre elles soit poussée vers la sortie par les ouvrières. Dans ce cas,  un essaim secondaire se formera mais il sera beaucoup plus petit que le premier. 

Il est également possible que de jeunes reines restent “cachées” au fond de leur cellule royale pour échapper à ce combat. Après quelques jours, suite à leur émergence, ces reines formeront ce qu’on appelle des essaims tertiaires, quaternaires… Ces essaims seront formés avec le peu d’abeilles qui restent dans la ruche et leur départ affaiblira, voire condamnera, la ruche mère.

Les travaux de l'apiculteur lors de la phase d'essaimage :