Deux méthodes pour récupérer un essaim d'abeilles


Matériel nécessaire

  • Ruche ou ruchette
  • Cadre ciré et/ou étiré
  • Pulvérisateur avec de l'eau

Vous pouvez retrouver ce matériel dans un magasin à côté de chez vous en cliquant sur le lien ci-dessous:

magasins d'apiculture

Présentation des méthodes

Dans cet article, je vais vous présenter deux méthodes pour récupérer un essaim d'abeilles. J'ai fait cette vidéo lors de la récupération d'un essaim où j'ai dû m'y prendre à deux fois pour l'enrucher.

Méthode 1 : Secouer l'essaim devant l'entrée de la ruche

La première méthode consiste à secouer la grappe d'abeilles directement devant l'entrée de la ruche. Les abeilles, en explorant l'entrée de celle-ci, peuvent se décider à rentrer. Le premier signe qui pourra vous indiquer qu'elles vont le faire, est que les ouvrières vont se mettre à battre le rappel. C'est à dire qu'elles vont diffuser des phéromones de rappel (parfum légèrement citronné) à l'aide de leur glande de Nasonov présente à l'extrémité de leur abdomen. Ces signaux chimiques guideront les autres abeilles vers la ruche ou la ruchette.

Méthode 2 : Secouer la grappe d'abeilles dans la ruche/ ruchette

Dans ce cas, on place directement la grappe dans la ruche ou la ruchette en la secouant au dessus du corps de la ruche. Lors de cette intervention, je ne pouvais pas placer ma ruchette directement en dessous l'essaim. J'ai donc directement secoué la grappe dans le toit de ma ruchette et je l'ai ensuite versée dans la ruchette.

Astuce : Pour récupérer le maximum d'abeilles au moment de secouer les abeilles, vous pouvez asperger les abeilles d'eau à l'aide d'un pulvérisateur. Les fines goutellettes d'eau vont empêcher les abeilles de voler car elles vont leur coller les ailes